Brève introduction musicale

La musique dans les rites religieux

Depuis des temps immémoriaux, la musique a toujours fait partie du patrimoine des rites et cultures religieuses. Peu importe la religion choisie, il existe toujours des chants qui accompagnent les différentes actions religieuses de la communauté. L’élément le plus connu en ce qui concerne les chants religieux est sans doute les chorales catholiques. Mais que peut-on vraiment dire de la musique dans les rites religieux ?

Musique religieuse : plusieurs types

La musique religieuse peut être divisée en quatre grandes sous-catégories : la musique rituelle, la musique spirituelle, la musique sacrée et la musique dévotionnelle. La musique rituelle reste le sous-genre le plus utilisé dans les cultes, principalement dans la religion chrétienne. Elle est donc celle dédiée à la prière. La musique sacrée est plutôt utilisée pour parler des mystères de l’univers et de tout ce qui touche au divin. Elle est aussi utilisée dans les méditations, afin de mieux rapprocher l’Être du divin. Mais bien que chacune de ses sous-catégories possède des spécificités propres, le but commun reste le même : transmettre un message.

De manière générale ?

Toutes les religions ne font pas appel à la musique. L’Islam et le Bouddhisme sont les deux exceptions. Malgré que ces religions développent une sorte de « méfiance » envers l’univers de la musique, on peut y retrouver un gros répertoire de chants et de musiques. D’un point de vue musical, il n’est pas possible de définir un « style musical religieux », car la musique religieuse utilise les mêmes accords et presque le même format que certains styles musicaux. Cependant, s’il y a un style reconnu comme particulièrement religieux, c’est bien le gospel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *