Le patrimoine musical

Les grands courants musicaux

Depuis que l’humanité s’est éveillée à la musique, elle a très vite saisi toute sa valeur en tant que vecteur idéologique. C’est la raison pour laquelle elle a été subdivisée en trois axes dès ses tous premiers balbutiements. Ces trois principaux courants étaient la religion, la science et la tradition.

Domination religieuse et savante

La musique étant un courant universel et intemporel, à en croire Emmanuel Kant, c’est également un vecteur du langage des émotions. C’est la raison pour laquelle il y a eu un très haut niveau d’interpénétration entre ces trois courants dans toutes les cultures.

Cependant, elles n’ont pas toute été logée à la même enseigne suivant les époques. Au début la scène musicale était surtout dominée par la musique religieuse et savante. C’était alors une discipline principalement réservée aux couches aisées de la société. La musique religieuse étant la chasse gardée des moines et prêtres, et la musique savante réservée à l’élite.

La grande révolution

Avec la naissance des moyens de communication de la fin du XIXème siècle, la situation pris une toute autre tournure. L’apparition du phonographe en 1878 et celle du poste radio un peu plus tard ont propulsé la musique populaire au-devant de la scène. Tandis que les canaux précédents étaient encore cantonnés à un certain cercle social, la musique populaire a pris le virage de la modernité.

Les premiers enregistrements de Jazz au début des années 1920 ont sonné le glas de l’hégémonie des musiques religieuses et savantes. Grâce à la simplicité et au rythme de la structure mélodique et harmonique des musiques populaires, elles ont rapidement conquis la scène mondiale. La musique populaire n’étant désormais plus cantonnée aux simples chants de travail ou à la musique folklorique. Et avec l’évolution de la technologie les possibilités en termes d’instruments et de sono n’ont cessés de croître.

Le XX siècle a été le théâtre d’une fusion et d’un brassage interculturel sur la scène musicale. On a ainsi pu observer l’avènement d’une nouvelle branche de musique populaire prenant de plus en plus le pas sur les courants religieux et savants. Cette nouvelle musique populaire n’est pas pour autant un bloc monolithique. On retrouve de nombreux genres différents, allant de la pop au jazz, du rock au hip-hop et ainsi de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *